Sandrine

Cusine Shop

La liberté d’entreprendre
Sandrine
La liberté a toujours été mon leitmotiv: je fais tout pour ne jamais être bloquée par des schémas. Je ne pourrais plus avoir de patron aujourd’hui. Je suis quelqu’un qui prend des risques et je pense qu’on peut véritablement donner un nouveau tournant à sa vie quand on est passionné et qu’on travaille sa confiance en soi.

Pendant ses 16 ans de carrière dans la finance, Sandrine a souvent entendu ses collègues lui dire qu’elle avait un esprit d’entrepreneuse. ‘J’ai toujours eu besoin d’être passionnée par ce que je faisais. J’avais fait le tour de mon travail et j’avais besoin de me lancer un nouveau challenge’. Depuis toujours, Sandrine aime la cuisine, les grande tablées et les bons repas. C’est toujours elle qui prépare les buffets, les grands dîners entre amis ou en famille. Après une belle carrière dans la finance, Sandrine prend donc le risque de quitter son travail pour se lancer dans une activité qui, certes, la passionne, mais dont elle ne connaît rien : la vente d’ustensiles de cuisine et pâtisserie en ligne.

Des débuts balbutiants

La logistique, le web, la communication sont des univers totalement nouveaux pour Sandrine, qu’elle va devoir s’approprier pour mener à bien son projet. Les débuts sont compliqués : elle gère les commandes de ses premiers clients seule dans son garage, en plein hiver, sans électricité. ‘Je pense que si on est passionné, qu’on porte son projet dans toutes les cellules de son corps, on y arrive forcément.’ Sandrine travaille d’arrache-pied, et les situations se débloquent, petit à petit.

Au début, dans son garage, Sandrine ne s’en sort pas. ‘J’ai été obligée de demander à une voisine de me prêter sa cave pour pouvoir y travailler, mon garage était plein d’ustensiles de cuisine. Cette situation a duré 6 mois.’ Alors, Sandrine cherche un local, le trouve, et s’y installe. Et vient un deuxième. Puis, nouvelle étape : le lancement d’une nouvelle activité en 2018, de la démo culinaire. ‘Ce développement est possible grâce aux locaux qui permettent de voir plus grand, et grâce au sérieux boost sur le chiffre d’affaire apporté par la communication et en particulier par les réseaux sociaux.’

Le boost des réseaux sociaux

Facebook et Instagram apportent à eux seuls environ 30 % du chiffre d’affaire de Cuisine Shop et apportent 50 % du trafic en showroom. ‘J’adore utiliser Facebook et Instagram. Non seulement ces outils ont un ROI imbattable, mais en plus ils permettent de créer de la proximité avec le client et de donner de la visibilité à toute l’équipe.’ explique Sandrine. Après avoir suivi à la lettre les conseils d’une coach avisée, elle créé une communauté de plus de près de 10 000 followers sur Instagram et près de 90 000 fans sur Facebook avec qui elle partage les produits, la dernière pâtisserie bientôt engloutie ou son équipe. L’important, pour Sandrine, c’est de ‘capturer le vrai, l’instant présent. Et, pour ça, les stories sont le meilleur outil !’

Toujours aller de l’avant

Aujourd’hui, Sandrine sait pourquoi elle se lève le matin : la liberté que lui apporte l’entrepreneuriat, la créativité qui la porte et le dépassement de soi qui l’entraîne. Pour réussir son projet, Sandrine a travaillé ses failles, elle qui était une grande timide, et les a dépassé. ‘Je m’écoute avec bienveillance : quand je sens que j’en ai besoin, je fais une pause, je médite et je repars.’ L’entreprise de Sandrine l’épanouit. Elle continue à se développer, parce que ‘le secret, c’est de ne jamais se poser en se disant : « c’est bon, on y est », mais de toujours se remettre en question et avancer encore et encore.’

Article précédent Article suivant